La suite de l'aménagement de la terasse... après les deux bacs pour masquer le tuyau d'entrée d'air de la cheminée, il était nécessaire d'en faire 3 autres pour délimiter la terasse et enlever tous ces pots disparates.

A partir de planches de 4 mètres en pin traité autoclave, il va falloir découper les 12 grands cotés (80cm) et les 12 petits cotés (30 cm), les bacs faisant une hauteur de 2 planches (soit un peu moins de 40cm).

Comme c'est du travail répétitif, je me suis élaboré un "atelier" permettant de ne pas avoir à mesurer la découpe à chaque fois.

Au début, c'est tout simplement une butée fixe (coté gauche) et la règle qui est fixée à la distance voulue pour que la découpe se fasse à 80cm (la règle servant d'appui à la scie circulaire).

IMAG0350

Les 12 planches des grands cotés sont découpées...

IMAG0352

Dans un second temps, pour les petits cotés, j'ai préféré utiliser une planche témoin (de la taille voule, celle que l'on voit sur le dessus de l'image cf ci-dessous), et deux petites cales, qui simulent la largeur de la scie entre la lame (la coupe) et le coté (la règle d'appui)... ceci permet de fixer très rapidement la règle à la distance voulue. 

L'avantage de cette solution par rapport à la 1ère, c'est qu'il était difficile de glisser la planche correctement sous la règle dans la 1ère solution (surtout lorsque la planche était grande), et cela dérèglait parfois la règle.

L'inconvénient, c'est qu'il faut avoir une 1ère planche parfaite, car elle sert de témoin pour toutes les autres.

IMAG0358

Une fois les 16 planches grand coté, et les 16 planches petit coté découpées, il est temps de faire les tasseaux qui tiendront le tout (12 tasseaux, découpés en angle sur le dessus, et prépercé pour les vis. J'ai utilisé mes chutes de planches pour réaliser ces tasseaux.

Toutes les planches sont poncées avant assemblage.

IMAG0363

Une fois cela réalisé, c'est l'assemblage. Les tasseaux dans les angles tiennent chaque planche via 2 vis (soit 32 vis par bac). visser d'abors les tasseaux sur les grands cotés, cela évite d'avoir du mal à passer la visseuse lors de la fixation des petits cotés.

IMAG0361

Puis les pieds, sont formés d'une simple planche transverse (dans le sens de la largeur), vissée par dessous.

Le tout lasuré en 2/3 couches (utilisation d'un saturateur, les couches s'appliquant à la suite l'une de l'autre à 15 minutes d'intervalle).

IMAG0364

Sur les pieds reposent les planches du fond.

IMAG0365

Une fois le bac terminé, j'ai mis un voile plastique noir à l'intérieur (genre voile de paillage qui laisse passer l'eau). Puis j'ai positionnés les bacs à leur place définitive. Enfin, j'ai mis une couche de cailloux au fond pour le drainage, puis le terreaux.

Au final, environ 15h de travail... pour un prix de revient (environ 30€ à 35€/bac) imbattable comparé à ceux du commerce.

Avec les 1ère plantations, le résultat est plutot satisfaisant.

 IMAG0379